Chronodol®

CHRONODOL® est un outil d'aide à la décision destiné aux professionnels de santé libéraux. Il vise à répondre à la question suivante : Quels patients adresser à une structure d'étude et de traitement de la douleur chronique ? 


Télécharger CHRONODOL


Pour utiliser CHRONODOL®, imprimer le document téléchargé en recto/verso et plier la feuille en 2.


 

 



Pourquoi CHRONODOL® ?

- 53% des patients présentent un syndrome douloureux chronique depuis plus de 2 ans au moment où ils sont adressés à une structure d’étude et de traitement de la douleur chronique (source : Haute Autorité de Santé)

- La prise en charge d’un syndrome douloureux chronique est d’autant plus efficiente qu’elle intervient précocement, les facteurs de chronicisation étant alors moins importants.

- Le volet « prise en charge de la douleur chronique » du SROS-PRS 2012-2016 de l’ARS Centre comprend l’objectif suivant dont l’un des objectifs est le suivant: « Identifier rapidement, au domicile et en hospitalisation, les syndromes douloureux chroniques ou susceptibles de le devenir ».


Partenaires

CHRONODOL® est le fruit d'une collaboration entre :

- L'association INDOLOR, promoteur du projet ;

- L'Agence Régionale de Santé du Centre, ayant confié la mission de développer CHRONODOL® à INDOLOR dans le cadre du volet "douleur chronique" de son schéma régional d'organisation des soins (SROS) 2012-2016 ;

- L’Association Francophone pour Vaincre les Douleurs (AFVD), membre du groupe d'experts et représentant des associations de patients ;

- Les laboratoires SANOFI, qui apportent leur subvention financière au projet et contribuent à la diffusion de CHRONODOL®.

 

Calendrier

Janvier 2012         Réunion du groupe d'expert

Février 2012         Création d'une version test de CHRONODOL®

Mars à juin 2012    Phase de test auprès de professionnels de santé

Septembre 2012    Définition de la version définitive de CHRONODOL®

Octobre 2012        Début de la diffusion de CHRONODOL®

Novembre 2012     Présentation de CHRONODOL® lors du congrès 2012 de la Société Française d'Etude et de Traitement de la Douleur (SFETD)

 

Groupe d'experts

Mme Martine CHAUVIN : Présidente de l’Association Francophone pour Vaincre les Douleurs (AFVD)

Dr Florentin CLERE : Chef de projet, médecin responsable de structure douleur (Châteauroux) et président d’INDOLOR

M. Franck HENRY : Correspondant régional psychologue de la Société Française d’Etude et de Traitement de la Douleur (SFETD)

Dr Benoit LAFON : Correspondant régional médecin de la Société Française d’Etude et de Traitement de la Douleur (SFETD)

Dr Mary-Christine LANOUE : Pharmacien de l’OMEDIT Centre, chargée de la commission douleur

Mme Dominique LOPEZ : Correspondant régional infirmier de la Société Française d’Etude et de Traitement de la Douleur (SFETD)

Mme Laurence OPIGEZ : Déléguée régionale (région Centre) de l’Association Francophone pour Vaincre les Douleurs (AFVD)

Dr Bernard RIVOAL : Médecin généraliste libéral (Voves) exerçant en structure d’étude et de traitement de la douleur chronique (Chartres)

Dr Antonin SABON : Médecin généraliste dont la thèse porte sur les attentes des médecins généralistes quant aux structures douleur

Dr Monique TITTON : Médecin inspecteur de santé publique – Agence Régionale de Santé du Centre – chargée de mission douleur


Références

- Haute Autorité de Santé. Reconnaître le syndrome douloureux chronique, l’évaluer et orienter le malade. Recommandations professionnelles. Décembre 2008

- Haute Autorité de Santé. Douleur chronique : les aspects organisationnels. Le point de vue des structures spécialisées. Avril 2009 (page 31).

- ARS Centre. Schéma Régional d’Organisation des Soins, volet hospitalier, 2012-2016 (pages 209-216).

- DGOS. Instruction N°DGOS/PF2/2011/188 du 19 mai 2011 relative à l'identification et au cahier des charges 2011 des structures d'étude et de traitement de la douleur chronique. 

- Haut Conseil de la Santé Publique. Évaluation du Plan d’amélioration de la prise en charge de la douleur 2006 – 2010 (pages 73 à 75).



Mise à jour : 1er octobre 2012

Comments